• rencontrelafemme
    • https://www.leplancul-facile.com
      • page
        • Histoire de sexe : Un baiseur commode arrive à point nommé


          Histoire de sexe : Un baiseur commode arrive à point nommé

          Cette histoire porno vous donnera certainement envie de tenter l’expérience avec un inconnu si ce n’est jamais arrivé. Bonne lecture à vous mes coquins.

          Mon meilleur ami Sébastien avait organisé une grande fête chez lui pour célébrer la réussite d’un défilé de mode à Paris. De nombreux beaux mecs se sont pointés à la cérémonie, ce qui n’a rien de surprenant puisqu’il est riche et gay.  J’avais bu une grande quantité de champagne et j’avais la tête qui tournait. Je décidais de me rendre dans une chambre du deuxième étage afin de reprendre des forces. Je m’allongeais confortablement sur le lit avec des draps en soie, et je ressentie l’envie intense de me masturber. Alors que je me préparais à me faire du bien en solo, j’ai senti des mains chaudes se poser sur mon corps et me caresser. Il caressait mes seins, mes fesses et mes cuisses et bien que je ne savais pas qui en était l’auteur je le laissais faire sans même relever la tête afin de confirmer son identité.

          Un moment sexe des plus intense

          L’inconnu s’est mis à caresser ma chatte par-dessus ma culotte, puis à frotter sa verge contre mon clitoris après avoir relevé le petit bout de tissu qui me servait de jupe. Ça me procurait énormément de plaisir, je l’ai donc encouragé en faisant des mouvements langoureux afin qu’il ne s’arrête pas en si bon chemin. Voyant que ça me plaisait, il se mit à m’embrasser avec volupté. Sentir sa langue fondre dans ma bouche me faisait vibrer car il savait la manier. Je pus enfin voir son visage même si la lumière était faible et je m’aperçus qu’il était plus beau gosse, ce qui m’encouragea à lui offrir mon corps.

          Sexe et champagne

          Avant de poursuivre notre danse sexuelle, il m’encouragea à reprendre une coupe de champagne qu’il avait apporté. Je bu rapidement mon verre car je voulais aussitôt reprendre les débats. Comprenant que je ne voulais pas perdre de temps, il retira ma culotte et se mit à tendrement me lécher le minou. Il a retiré ses vêtements à son tour puis à placer mes jambes entre ses hanches afin de me pénétrer avec facilité. C’était bon de sentir sa queue bien raide faire des allers-retours en moi. Il ne tarda pas à cracher son venin au fond de mes entrailles puis s‘en alla alors que je n’avais pas encore joui. Je décidais donc de terminer le travail par moi-même en m’enfonçant deux doigts dans la chatte jusqu’à ce que je tombe de fatigue après mon orgasme.